lundi 16 juillet 2018

Clio TOGNI, équilibriste dans l'eau. Photos de François DEHURTEVENT

François a pris ces photos au Théâtre Carré d'Amsterdam, en décembre 2017.

Clio TOGNI appartient à la grande famille italienne TOGNI (5e génération).
Son grand-père est Willy TOGNI qui a fondé le Circo Americano dans les années 60.
Ses parents se nomment Susan et Loris TOGNI : ils furent illusionnistes en couple. Dans sa jeunesse, Loris était trapéziste, mais dans ces grandes familles circassiennes, les apprentissages sont multiples.
Très jeune, Clio TOGNI s'entraîna pour les arts du cirque (école de Vérone). Elle se spécialisa dans les équilibres et les contorsions sur piédestal.
Rajouter de belles figures aquatiques apporte grâce et sensualité. Les photographes sont ravis !










dimanche 15 juillet 2018

HOUSCH-MA-HOUSCH, excentrique. Photos François DEHURTEVENT

C'est en 2005, au Festival du Cirque de demain, que nous avons découvert ce clown (on peut aussi l'appeler ainsi). 
Shemen SCHUSTER (1972) est d'origine ukrainienne mais il a fait carrière en Allemagne. Avec sa chevelure bouffonne (une perruque chauve avec deux mèches latérales), il s'est créé un visage unique qu'on n'oublie pas. Mime, danseur, cet excentrique ponctue ses gestes d'onomatopées et de sonorités incompréhensibles, ce qui le rend universel.
On peut dire que depuis plus de dix ans maintenant, on l'a vu dans tous les grands festivals. L'an dernier, il était le fil rouge du spectacle de la tournée Knie : Wooow !
Son numéro de guitare avec ruban adhésif est une formidable trouvaille.
François l'a photographié au Théâtre Carré d'Amsterdan en décembre 2017. 









Remarque :
Je découvre que cette perruque s'est étoffée de cheveux en son milieu.
Merci pour des précisions sur ce phénomène capillaire si vous en savez davantage !

samedi 14 juillet 2018

Yves ROUILLARD, photographe

Yves ROUILLARD (1937-2018) nous a quittés définitivement fin juin. Nous nous connaissions pour nous être régulièrement vus fin des années 70-début des années 80. Il y a surtout que j'estimais vraiment son travail photographique.


photo Guy Hersant (fin années 1970) 

photo Le Télégramme (2006)

Yves ROUILLARD a vécu toute sa vie à Auray où ses parents étaient horlogers-bijoutiers. Il sera lui-même horloger dans l'affaire familiale jusqu'en 1962.
Mais son activité professionnelle fut toute sa vie la musique. Des études musicales lui permirent d'ouvrir une école où il dispensait son art avec toutes sortes d'instruments dont le saxo et l'accordéon.
Il découvre la photo au milieu des années 70 et s'engage à fond (c'est sa manière de fonctionner).
On peut dire qu'il fut même professionnel (inscription à la Chambre des métiers).
Perfectionniste et méticuleux, ses reportages thématiques sont exemplaires, mais peu nombreux. C'était quand même la musique qui lui permettait de vivre.

Au début des années 2000, un éditeur est intéressé par ses photographies d'accordéonistes. C'est un beau livre qui paraîtra en 2005 : Accordéons en Bretagne (Hengoun Editions). Une exceptionnelle documentation réalisée en trente ans. L'Aventure Carto  publiera  d'ailleurs 48 images en cartes postales (merci Yves).



Son tempérament bourru est signalé dans les articles de journaux. C'est surtout vrai qu'il n'était prêt à aucune concession.
Salut l'artiste !, comme il a été dit le jour de ses obsèques. Je t'embrasse, Yves.

Le clown de Georges ROUAULT

Je vous présente dans cet article une image que vous ne connaissez sans doute pas.
Je viens de la trouver dans une édition professionnelle de 1957 (réservée aux imprimeurs).



Elle est extraite d'un livre d'artiste intitulé CIRQUE avec des textes du poète André SUARES (1968-1948). Les illustrations sont des aquatintes originales. L'article du livre de 1957 signale qu'il n'y a, à ce moment-là, que 5 exemplaires connus de cette édition réalisée en 1932 par Ambroise VOLLARD (1966-1939), un marchand d'art bien connu.
André Suarès est aussi l'auteur d'un essai intitulé CLOWNS (1927).
Je n'ai malheureusement pas d'autres illustrations à vous offrir.   

Patrice PERRON/Yvon KERVINIO : Que votre volonté soit fête !

L'album de textes sur mes photos par Patrice PERRON a bénéficié de nombreux articles dans Ouest-France. Ce qui est toujours profitable.

Rappel de la couverture

Merci au journaliste Jean-Marc Pinson : l'essentiel de cet article a été repris dans différentes éditions du journal.

lundi 2 juillet 2018

Alex MICHAEL, la marche au plafond. Photos de François DEHURTEVENT

En 2013, quand les Brésiliens des Flying Michael ont mis fin à leur groupe de trapézistes volants (Marcelo, porteur, Marlon, voltigeur et Alex), Alex a continué son activité circassienne comme acrobate de la marche au plafond (à la coupole du chapiteau). Beaucoup de métier, de l'audace (il en faut quand même) lui ont permis de trouver rapidement des engagements de qualité.
Montée à la corde jusqu'au trapèze à la coupole, saut de trapèze à trapèze et marche tête en bas agrémentée d'un "chiqué" (l'un des anneaux s'ouvre).
L'ami François l'a photographié au Carré d'Amsterdam, en décembre 2017.












dimanche 1 juillet 2018

BANKSY marque son passage à Paris en juin 2018

BANKSY (1974) est un artiste d'art urbain originaire de Bristol. BANKSY est le pseudo de ce graffeur au pochoir. Ses peintures, parfois critiques, souvent tristes, font toujours passer un message sur des sujets difficiles.
Son succès est devenu une curiosité planétaire. On sait peu de choses de lui (pas de photo notamment). On connaît son passage dans une ville par les graffs qui portent sa marque ou son style.
Voici un graff laissé à Paris, en juin 2018 (Porte de La Chapelle).


Mais l'oeuvre a été vandalisée peu de temps après.


Documents photographiques trouvés sans indication d'origine.

La disparition du clown Rob TORRES

La famille de Rob TORRES communique que l'artiste américain est décédé subitement.
Selon certains recoupements, il devait avoir 44 ans.
Depuis une dizaine d'années, il était apprécié sous les chapiteaux européens pour sa bonhomie et sa gentillesse. Nous aurions pu le voir au Big Apple Circus, au Cirque d'hiver à Paris ou au Cirque Knie...
Il a participé aux grands festivals, dont Monte-Carlo. 
Tout le monde se souvient de sa boîte à applaudissements, entrée toute simple mais qui plaît toujours au public de cirque.
J'avais réalisé son portrait lors du festival de Bayeux, en mars 2015.



Thierry Bissat nous donne aussi d'autres images en souvenir (dont la fameuse boîte à applaudissements).



Adieu, Rob.

vendredi 22 juin 2018

Jean-Luc BERTINI, photographe

Jean-Luc BERTINI est plutôt spécialisé dans le portrait d'artistes (mais aussi de politiques) pour la presse et les magazines.
Sans doute n'affirme-t-il pas dans ces portraits un style très personnel. Mais c'est extrêmement bien fait dans l'expression et l'éclairage.


C'est en voyant ce magnifique portrait qu'il a réalisé de Najat VALLAUD-BELKACEM que j'ai eu envie de découvrir ce photographe.
Voici quelques exemples de portraits rapprochés.


 Armand GATTI

 Umberto ECO

 Alexandra STEWART

 Charles JULIET

Daniel MENDELSOHN

Mais le portrait est aussi l'individu dans un contexte, le sien notamment. C'est aussi le moment de la rencontre dans un lieu et un climat donné. J'ai l'impression que c'est ce qui m'intéresse aujourd'hui...

 Maurice NADEAU
Paul AUSTER

 Jacques ROUBAUD

 Jean-Jacques PAUVERT

 Norman MAILER

Jean-Claude CARRIERE

Sébastien GENDRON

Son travail peut se découvrir sur son site : ICI