jeudi 20 septembre 2018

Visages de villages de Michel BAGLIN






Peter ZELEWSKI, photographe


Peter ZELEWSKI est un photographe américain installé à Londres. C'est aussi une nouvelle découverte : je suis sous le charme de ses portraits à fond flou.






Tout l'arrière-plan est une rue vide : elle produit une matière particulièrement douce qui renforce le piqué du portrait. Cette technique n'est possible qu'avec le gros plan sur le visage - cadré ici dans un rectangle horizontal.
Si le photographe élargit le champ, le décor gagne en netteté et enlève un peu de mystère aux personnages.
On peut penser que les modèles ont leur part dans la réussite de ces portraits.
Les images ci-dessus sont tirées de la série People of London.
Peter ZELEWSKI a réalisé aussi une remarquable collection de portraits de jumeaux Alike but not alike.



Dougie WALLACE, photographe


Je découvre seulement aujourd'hui ce photographe de rue britannique déjà très réputé.
Ce qui l'intéresse, c'est le côté tragi-comique du comportement humain. "Les émotions des gens me fascinent", dit-il. Dans ses images, pas mal d'incongruités, d'absurdités aussi et inévitablement d'humour.
A son nom, vous trouverez les séries qu'il a réalisées, par exemple sur les ultra-riches et leurs excès (Harrodsburg) ou les groupes qui font la fête (Blackpool Story : Stags, hens and bunnies).
Mais je choisis de vous présenter sa série sur les taxis de Bombay (Inde) : Road Wallah, que je trouve extraordinaire dans la manière de photographier.
Ces taxis sont en principe désormais interdits car trop polluants (depuis 2000).
Dougie WALLACE (surnommé Glasweegee *) a réalisé ce reportage en 2013.







... Il faut surtout aller à la rencontre de ses photos.
*"Glasweegee" : WALLACE est originaire de Glasgow et son approche photographique est directe comme celle du célèbre photographe américain Weegee.


vendredi 14 septembre 2018

Philippe DUMOULIN, photographe

Mon ami Bernard me rapporte de ses vacances dans les Pyrénées un livre de Philippe DUMOULIN consacré aux paysans des alpages, dans la région de Gavarnie : Paysans d'altitude.



Une redécouverte et une émotion.
J'avais rencontré Philippe DUMOULIN au début des années 70. Instituteur à Boudou, près de Moissac, il organisait dans son village un salon photographique coté : j'avais fait le déplacement pour apprendre. Ce qui n'était pas si facile qu'aujourd'hui car il fallait d'abord se frotter à la technique du laboratoire.
Comme le dit Philippe dans ce livre, il n'envisageait nullement de réaliser une édition de ses images. Habitant l'été près de Luz-St-Sauveur, la montagne  était pour lui un espace de découvertes et de rencontres : il a su attendre les premières lumières matinales qui sculptent les volumes et sympathiser avec les habitants toujours un peu méfiants de ces contrées isolées. 










Le livre présente l'immense intérêt d'avoir retrouvé les noms des personnes et des lieux. Les textes (Céline Bonnal) précisent les techniques et les bases de l'économie paysanne de cette région. Nous sommes encore dans un monde très dur qu'on oublie en se laissant emporter par la facture esthétique des photos.
La montagne est vraiment belle. Mais un monde qui change, lui aussi.

Philippe DUMOULIN a fait sa carrière dans l'Education nationale (audio-visuel) tout en restant très actif en photographie (notamment  aux Rencontres photographiques d'Arles).

PAYSANS D'ALTITUDE aux Editions Monhélios, avec le concours du Parc national des Pyrénées. 120 pages, 24 x 22 cm, 29 €. Photos prises entre 1964 et 1985.


Philippe DUMOULIN (Photo Laurence Fleury - La République des Pyrénées)

Jean-Jacques PEDROSA, circophile

Depuis très longtemps (sinon toujours), Jean-Jacques PEDROSA est passionné par le Cirque : voir les spectacles, se documenter, collectionner et prendre des photos.
Dès les années 90, il collabore pour des cartes postales avec L'Aventure Carto sur ce thème.
Au fil des ans, il est devenu un excellent photographe mais il est resté modeste sur le sujet : il fallait le solliciter pour obtenir sa participation. C'est pour lui, pour sa propre documentation, pour sa collection qu'il œuvrait. Il me dit un jour qu'il aurait aimé mettre à disposition du public cette collection; mais que cela n'a pu se faire.
Il a apporté sa disponibilité et ses connaissances aux organisateurs du Festival de Massy dont il faisait partie comme conseiller artistique (25e Festival, janvier 2017).
La maladie déclarée l'a très vite emporté, à l'âge de 70 ans.
Mes amitiés à son épouse Michelle.

Jean-Jacques PEDROSA (photo prise en mars 2015)



mercredi 12 septembre 2018

Rob TORRES, un album-souvenir de Thierry BISSAT


Thierry BISSAT a eu la bonne idée de saluer la mémoire de Rob TORRES en publiant un petit album.
Il l'avait largement photographié pendant la tournée de l'artiste au Cirque Knie, en 2015.


C'est un 24 pages 22 x 22 cm, réalisé par Matisseo.
LIEN MATISSEO. Cliquer sur le lien pour feuilleter le livre et le commander éventuellement (16, 75 €)

dimanche 9 septembre 2018

Grande Fête Lilloise du Cirque 2018


C'est du 20 octobre au 18 novembre que Thierry FEERY présente la 32e Fête Lilloise du Cirque.
Au programme cette année :
BELLINI, le magicien maladroit
Les TESLENKO Brothers, jongleurs
Diana VEDYASHJINA et ses teckels
Les DIABOLOS GIRLS à la plume de paon
Elba FRANK et ses animaux de la ferme
L'équilibriste sur bambous, LI ZHENYA
La Troupe MURATOV, djiguites
Kenny THOMAS, "free style" à moto
Les SIMET, funambules "astronautes"
Ramon MAATZ et sa cavalerie de poneys
Les SOKOLOV (mozartiens), sauteurs à la bascule

Le programme-papier est en préparation avec une photo de François Dehurtevent en couverture. 

samedi 8 septembre 2018

JUGGLING TANGO par EMILY et MENNO. Photos de François DEHURTEVENT

Photographiée en 2016 à Suttgart par François, cette sublime chorégraphie mêlant danse, acrobatie et jonglage, nous avait donné de superbes images qu'on peut retrouver dans le blog CIRCUS ICI et admirer à nouveau.
En 2017, c'est au Théâtre Carré d'Amsterdam que François revoit EMILY et MENNO pour nos offrir encore une belle collection d'images.
Le tango parle instantanément aux sens.
EMILY et MENNO sont actuellement au Tigerpalast de Franfort jusqu'en février 2019. Ils seront chez Krone en mars.











jeudi 6 septembre 2018

Le clown Georges ALEXIS

Un article du journal SUD-OUEST (Kevin Leroy, le 4/09/18) nous relate la mésaventure du clown espagnol Georges (Jorg) ALEXIS avec son employeur Mordon sous l'enseigne Cirque Roger Lanzac.
"Un cirque abandonne son clown..."



 

J'avais photographié Georges ALEXIS, en 2014, au Cirque Medrano, bien rétabli après une rupture d'anévrisme en septembre 2013 alors qu'il travaillait dans ce même établissement. Clown musical traditionnel, ce sympathique bonhomme a fait sa renommée avec l'expression "il m'a tapé...", dit à sa façon.
Georges (Jorg) ALEXIS s'appelle, à l'état civil, comme son père, Alejandro Ylich-Munoz. Il est le frère de Toni ALEXIS et l'oncle de TOTTI. Il aurait plutôt 62 ans.
Merci de corriger si ce que j'ai écrit n'est pas exact.

lundi 27 août 2018

Le DUO MAINTENANT (photos Yvon KERVINIO)

CORPS A CORPS, c'est le titre du petit album publié au début de cette année 2018, consacré au Duo MAINTENANT. On peut retrouver ici l'article sur l'ouvrage : corps-corps-un-petit-recueil-de-photos
Très objectivement, c'est sûrement l'un des plus beaux recueils d'images de cirque que j'ai réalisés.

La couverture :


Quelques images :










Un texte rappelle l'histoire de ce numéro et de ces artistes.